Sitedetout - Tutoriels informatiques

Editez vos fichiers avec l’éditeur vi

Editez vos fichiers avec l’éditeur vi
Noter cet article

vi est un éditeur de texte en mode texte plein écran écrit par Bill Joy en 1976 sur une des premières versions de la distribution Unix BSD. Aujourd’hui, il est présent sur la majorité des systèmes Unix / Linux.

L’éditeur peut paraître un peu difficile à utiliser au début vu ses différents modes et les différents raccourcis liés à chacun d’eux. En effet, vi offre deux modes de fonctionnement, le mode insertion et le mode commande.

Le mode insertion permet d’écrire des lignes de texte dans le fichier, tandis que le mode commande offre la possibilité de saisir des commandes spéciales bien spécifiques. Par défaut, le mode commande est utilisé au début.

Aujourd’hui, on a choisi de suivre un petit exemple d’utilisation de cet éditeur pour comprendre mieux son fonctionnement.

On va commencer tout d’abord par se déplacer sous le répertoire /tmp.

[root@centos ~]# cd /tmp/
[root@centos tmp]# pwd
/tmp

maintenant, on va éditez un nouveau fichier qu’on nommera fichierdetestvi :

[root@centos tmp]# vi fichierdetestvi

Une nouvelle fenêtre apparaît, il s’agit du mode commande ouvert par défaut.

~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
"fichierdetestvi" [Nouveau fichier] 0,0-1 Tout

Pour changer de mode et entrer dans le mode insertion, il suffit de taper la lettre i

~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
~
-- INSERTION -- 0,1 Tout

On remarque que la dernière ligne a changé de :

"fichierdetestvi" [Nouveau fichier] 0,0-1 Tout

en

-- INSERTION -- 0,1 Tout

Et c’est cette dernière ligne qui sert de repère pour savoir dans quel mode on agit.

maintenant on va saisir un texte aléatoire, par exemple :

Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page 
avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis 
les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte 
pour réaliser un livre spécimen de polices de texte. Il n'a pas fait que survivre cinq 
siècles, mais s'est aussi adapté à la bureautique informatique, sans que son contenu n'en 
soit modifié. Il a été popularisé dans les années 1960 grâce à la vente de feuilles Letraset 
contenant des passages du Lorem Ipsum, et, plus récemment, par son inclusion dans des 
applications de mise en page de texte, comme Aldus PageMaker.

Pourquoi l'utiliser?
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est 
source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. 
L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. 
Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, 
et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites 
logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux 
texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux 
sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues
 avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter 
de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes)
~ 
~
~ 
~ 
~ 
~ 
-- INSERTION --

pour enregistrer le fichier, il faut sortir du mode insertion, ceci se fera en cliquant sur la touche Entrée.

                              6,0-1 Tout

Le mot — INSERTION — a disparu, donc on est dans le mode commande, et il suffit de taper :wq puis Entrée pour enregistrer le fichier en cours.

[root@centos tmp]# vi fichierdetestvi
[root@centos tmp]#

Pour s’assurer que le contenu a bien été enregistrer, on utilisera la commande cat comme vu dans le précédent tutoriel.

[root@centos tmp]# cat fichierdetestvi
Le Lorem Ipsum est simplement du faux texte employé dans la composition et la mise en page 
avant impression. Le Lorem Ipsum est le faux texte standard de l'imprimerie depuis 
les années 1500, quand un peintre anonyme assembla ensemble des morceaux de texte 
pour réaliser un livre spécimen de polices de texte. Il n'a pas fait que survivre cinq 
siècles, mais s'est aussi adapté à la bureautique informatique, sans que son contenu n'en 
soit modifié. Il a été popularisé dans les années 1960 grâce à la vente de feuilles Letraset 
contenant des passages du Lorem Ipsum, et, plus récemment, par son inclusion dans des 
applications de mise en page de texte, comme Aldus PageMaker.

Pourquoi l'utiliser?
On sait depuis longtemps que travailler avec du texte lisible et contenant du sens est 
source de distractions, et empêche de se concentrer sur la mise en page elle-même. 
L'avantage du Lorem Ipsum sur un texte générique comme 'Du texte. Du texte. 
Du texte.' est qu'il possède une distribution de lettres plus ou moins normale, 
et en tout cas comparable avec celle du français standard. De nombreuses suites 
logicielles de mise en page ou éditeurs de sites Web ont fait du Lorem Ipsum leur faux 
texte par défaut, et une recherche pour 'Lorem Ipsum' vous conduira vers de nombreux 
sites qui n'en sont encore qu'à leur phase de construction. Plusieurs versions sont apparues
 avec le temps, parfois par accident, souvent intentionnellement (histoire d'y rajouter 
de petits clins d'oeil, voire des phrases embarassantes).
[root@centos tmp]#

Lorsque vous êtes dans le mode commande (bouton Echap et dernière ligne pour confirmer), voici une liste de commandes indispensables à utiliser en cas de besoin :

Les commandes de base

  • :q Quitter sans sauvegarder le fichier
  • :q! Forcer l’éditeur à quitter même si des modifications ont été apportés au fichier
  • :wq Quitter tout en sauvegardant le fichier
  • :file nomfichier Sauvegarder le document sous le nom nomfichier

Les commandes d’édition

  • i Activer le mode insertion
  • a Activer le mode insertion un caractère après celui du curseur
  • I Activer le mode insertion au début de la ligne du curseur
  • A Activer le mode insetion à la fin de la ligne du curseur
  • O insère une ligne au dessus de la ligne du curseur en activant le mode insertion
  • o insère une ligne au dessous de la ligne du curseur en activant le mode insertion
  • yyp pour duppliquer la ligne du curseur

Les commandes de suppression

  • pour supprimer le caractère sous le curseur
  • dw supprime le mot du curseur
  • dnw supprime n mot à partir de celui du curseur
  • dd pour supprimer toute la ligne du curseur
  • ndd supprime n lignes en dessous  à partir de la ligne du curseur
  • dxd supprime x lignes en dessous à partir de la ligne du curseur

Déplacement du curseur

  • k pour déplacer le curseur vers le haut
  • j pour déplacer le curseur vers le bas
  • l pour déplacer le curseur vers la gauche
  • j pour déplacer le curseur vers la droite

Remplacement d’une chaine

  • :s/chaine_a_remplacer/chaine_remplacante/ pour remplacer une chaine sur la ligne du curseur
  • :%s/chaine_a_remplacer/chaine_remplacante/ pour remplacer une chaine dans l’ensemble du fichier

Options supplémentaires

  • :set number | :set nu | :se nu pour afficher le numéro de chaque ligne
  • :set all pour afficher l’ensemble des options disponibles
  • :n se déplacer à la ligne numéro n

 

Enfin, si vous chercher à maîtriser l’environnement linux (administration et programmation Shell), je vous recommande ces deux livres


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Chargement...
Menu Title

Powered by themekiller.com