Sitedetout - Tutoriels informatiques

L’histoire du langage Java

L’histoire du langage Java
4.5 (90%) 2 votes

Dans cet article, on va décrire l’histoire de la venue du langage Java d’une manière plus précise. Bonne lecture !

Au début des années 90, La société Sun visait étendre les capacités des réseaux informatiques aux machines utilisés chaque jour comme la télévision…

Dans cette vision, elle dédia en 1991 une équipe d’ingénieurs Sun appelés « Green Team » qui était convaincue que la prochaine vague informatique à l’époque serait une union des appareils digitales et des ordinateurs.

Cette équipe voulait créer un dispositif qui peut contrôler les machines électroniques utilisés chaque jour (micro-ondes, fourneaux, télévisions…). L’équipe se composait au début de Patrick Naughton rejoignit après par James Gosling et Mike Sheridan et 10 autres membres plus tard.

green team

Leurs noms de gauche à droite sont :  Al Frazier, Joe Palrang, Mike Sheridan, Ed Frank, Don Jackson, Faye Baxter, Patrick Naughton, Chris Warth, James Gosling, Bob Weisblatt, David Lavallee et Jon Payne.

Les langages C et C++ étaient les plus dominants à cette époque mais Patrick et les membres de l’équipe ont trouvé que ces deux langages ne sont pas adaptés à leur projet puisqu’il faut compiler leur code pour chaque type de CPU spécifique, alors qu’ils veulent viser des machines différentes, ainsi le besoin d’un nouveau langage commença à apparaître.

start seven

Un nouveau projet secret débuta alors en juin 1991 pour créer ce nouveau langage et après 18 mois de travail, en été de l’année 1992, l’équipe produit un petit appareil tactile qui permet d’afficher des animations, il l’ont appelé StarSeven. C’était le premier dispositif qui fonctionne avec un langage indépendant du type du processeur.

oak trees

Ce langage a été baptisé Oak inspiré par le nom des arbres de chêne que James Gosling pouvait voir depuis son bureau. Ce nom a été changé car la Société Oak technologies le détenait.

Effectivement, après une session de brainstorming, l’équipe de James Gosling considère d’autres noms comme : Green, DNA, Silk, Neon, Java, Pepper, Lyric, NetProse, WRL, WebDancer et WebSpinner.

Les trois noms sélectionnés étaient DNA, Silk et Java et c’est JAVA qui sera finalement choisi, un nom qui représente une île d’Indonésie réputée par son café, boisson souvent consommée par les programmeurs.

Au fur et à mesure que le projet Green avance, son but devenait plus clair, le langage à inventer ne doit pas être un supérieur aux existants (C, C++, …) mais principalement un langage qui vise d’autres machines en plus des ordinateurs.

Dans cette direction, les membres de l’équipe établirent une liste de fonctionnalités souhaitées en se basant sur les problèmes du langage C++, les idées essentielles étaient :

  • Simplicité en regroupant les fonctionnalités fort des langages qui le précède.
  • Détention d’un ensemble d’API offrant différentes fonctionnalités livrées avec.
  • La non manipulation des composants matériels directement (mémoire) pour des raisons de sécurité.
  • Indépendance de la plateforme sur laquelle il s’exécute (donnant naissance au slogan WORA).
  • Avoir par défaut des outils pour la programmation réseau.
  • Intégration dans les navigateurs web.
  • Possibilité pour un seul programme de faire plusieurs tâches en parallèle.

L’équipe essaye alors de commercialiser SmartSeven auprès des fournisseurs de la télévision par câble en montrant comment  ces derniers peuvent offrir un service interactif à leurs clients. Malheureusement la tâche n’était pas facile et James Gosling raconte que les sociétés n’étaient pas encore prêts pour une telle révolution.

Echec ? Que faire alors ?

La Green Team qui se trouve désormais dans une situation difficile enchaîne plusieurs réunions afin de trouver une solution. L’autre vague de l’époque étant la venue d’internet, alors pourquoi pas viser ce marché ?

En effet HTML permet à l’époque de transférer du contenu sur le réseau avec des systèmes hétérogènes et c’est la même chose que permet JAVA en plus d’en ajouter une interaction.

Cette réflexion permet ainsi à la GreenTeam de reprendre la même technologie fonctionnant sur SmartSeven et l’utiliser dans un navigateur.

En 1994, ils commencent alors le développement d’un navigateur web appelé WebRunner puis renommé HotJava pour démontrer l’utilisation de java sur un navigateur sous forme d’applet.

Le succès de Java

Au début de l’année 1995 et dans le cadre d’un événement “Hollywood-meets-Silicon-Valley” regroupant les passionnés de la technologie et Internet, Jhon Cage et James Gosling  présentent le fruit de leurs travail au public. Ils présentent une page statique avec une image 3D d’une molécule dans un navigateur qui semble cloné du navigateur Mosaic.

Pas d’effet au sein de la foule et puis : Surprise ! Jhon cage qui anime la présentation survole l’image qui effectue une rotation en suivant le mouvement de la sourie.

On a pu entendre un grand aaaaaah ! raconte Gosling  et les présents qui n’ont jamais vu une interaction pareille avec un navigateur étaient éblouis.

Cage et Gosling enchaînent d’autres exemples intéressants face à une foule bien concentrée dorénavant et imagine différemment le potentiel d’Internet.

Ce fut un grand succès pour Java ! Ceci encouragea la Green Team en Mars de l’année 1995, de fournir au public la toute première version Java 1.0 fonctionnant que sur le système Solaris, puis après sur les systèmes Windows NT, Windows 95, Max et Linux. Cette première version était sous forme d’une JDK 1.0.

La même année, la société Netscape annonça que sa dernière version du navigateur Netscape sera capable d’exécuter des programmes Java.

Fonctionnement de Java

Le langage Java a été conçu de la manière suivante :

  • Le code source est écrit dans des fichiers dont l’extension est .java
  • Il est ensuite compilé par le compilateur Java (javac) pour générer des fichiers dont l’extension est .class appelé byte code. C’est un format binaire intermédiaire et indépendant du code machine.
  • Le byte code peut ensuite être interprété est exécuté par l’interpréteur Java qui le transforme en code machine natif.compilation de java

Ce mécanisme est derrière le célèbre slogan WORA (Write once, run anywhere). Il illustre qu’un code java compilé en byte-code peut être interprété sur toute JVM indépendamment de la plateforme cible.

Au fil des années, la communauté Java grandit exponentiellement et le langage évolue de manière constante.

en effet, une nouvelle version est produise chaque deux années à l’exception du passage entre la version 1.6 et 1.7. Effectivement, Oracle rachète Sun Microsystems en 2010, une procédure qui a duré un an et où Java a peu évolué.

Historique des versions Java :

  • 1995 : JDK Alpha et Beta
  • 23 Janvier 1996 : JDK 1.0
  • 19 Février 1997 : JDK 1.1
  • 8 Décembre 1998 : J2SE 1.2
  • 8 Mai 2000 : J2SE 1.3
  • 6 Février 2002 : J2SE 1.4
  • 30 Septembre 2004 : J2SE 5.0
  • 11 Décembre 2006: Java SE 6
  • 28 Juillet 2011) : Java SE
  • 18 Mars 2014: Java SE 8
  • 21 Septembre 2017 : Java SE 9
  • 20 Mars 2018 : Java SE 10
  • En cours de réalisation : Java SE 11

Aujourd’hui, On considère Java comme le premier environnement de développement dans le monde. Il a su s’introduire et s’adapter à toutes les entreprises et industries. Non pas seulement ce qui concerne Internet, mais Java est invisible derrière chaque machine qu’on utilise chaque jour !

Oracle ne cache pas sa fierté en rappelant la liste des machines utilisant Java à chaque installation d’une nouvelle version.

3 billions java


Commentaires de L’histoire du langage Java

  • article très intéressant !! Merci

    Amine KAAOUA 6 avril 2018 14 h 50 min Répondre
  • Merci pour votre commentaire.
    Excellente idée, je tacherai à ajouter cette fonctionnalité.

    Issamo12 6 avril 2018 13 h 23 min Répondre
  • Excellent Article!
    merci bcp
    pouvez vs ajouter un lien de partage sur Linkedin ?

    Moez 6 avril 2018 11 h 16 min Répondre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

WP Facebook Auto Publish Powered By : XYZScripts.com
Chargement...
Menu Title

Powered by themekiller.com